JULIE REFLEXOLOGIE HARMONIE

Réflexologie Plantaire Consciente ©  Angers – Trélazé

Réflexologie Plantaire

« Les maux du corps sont les mots de l’âme, ainsi on ne doit pas chercher à guérir le corps sans chercher à guérir l’âme ». Platon

Un peu d’histoire

La réflexologie plantaire est une pratique millénaire qui trouve ses origines au sein de plusieurs civilisations, sur différents continents :

  • la médecine chinoise l’utilise depuis plus de 5 000 ans. Pour les Chinois, le pied est une partie spirituelle du corps. « Toucher le pied, c’est toucher l’âme de la personne ».
  • les historiens rapportent que l’empereur romain Marc-Antoine (83 à 30 av. J.-C) frictionnait les pieds de Cléopâtre, reine d’Egypte.
  • les Incas auraient transmis une sorte de réflexologie aux Amérindiens. Les indiens Cherokee sont connus pour leur connaissance d’une thérapie par la pression sur les pieds.

 

 

Mais c’est seulement au début des années 1900, que la réflexologie plantaire se développe en Occident. Le Docteur Fitzgerald, ORL américain constate qu’une pression locale sur un orteil à un effet antalgique à distance sur une zone du corps. Il nomme sa théorie « thérapie zonale ». Ses travaux sont ensuite repris par le Docteur Riley et Eunice Ingham (physiothérapeute et infirmière) dans les années 1930. Ils appliquent la théorie de la thérapie zonale et complètent les cartes qui permettent à la réflexologie moderne de prendre racine.

Et de théorie

La voûte plantaire est une représentation en miroir du corps. Les pieds contiennent, à eux seuls, pas loin de 7 200 terminaisons nerveuses ! Chaque terminaison nerveuse (zone réflexe) correspond à un organe, une glande ou une partie du corps. Lorsque l’énergie vitale est entravée dans sa circulation, elle provoque un blocage organique qui se répercute sur la zone concernée de la voûte plantaire. En stimulant une zone ou un point précis par des effleurements ou des pressions localisées (reptations), le praticien entraîne un influx nerveux jusqu’à la moelle épinière qui se transmet ensuite par voie réflexe jusqu’à l’organe déficient. Tout stimulus étant en effet suivi d’une réponse.

Outre le fait que la réflexologie plantaire entraîne une détente profonde, elle permet de rééquilibrer, harmoniser, dynamiser et améliorer les différentes fonctions naturelles du corps.

Pour certaines pathologies, la réflexologie plantaire peut être employée comme thérapie curative mais elle est avant tout préventive. Elle n’aide pas seulement à aller mieux mais aussi à maintenir en bonne santé. Elle aide à détoxifier le corps tout en soutenant le système immunitaire.

Vous vous posez des questions ?

A qui s’adresse la réflexologie plantaire ?

Tout le monde peut bénéficier de la réflexologie, du bébé à la personne âgée.

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) reconnait la réflexologie plantaire comme une pratique de soins complémentaires à la médecine conventionnelle.

Elle est de plus en plus associée à des protocoles médicaux dans une approche dite « intégrative » (soins palliatifs, soins de support…).

Quels sont les bienfaits ?

Ils sont multiples. Outre le fait que la réflexologie plantaire entraîne une détente profonde, elle permet de rééquilibrer, harmoniser, dynamiser et améliorer les différentes fonctions naturelles du corps.

Pour certaines pathologies, la réflexologie plantaire peut être employée comme thérapie curative mais elle est avant tout préventive. Elle n’aide pas seulement à aller mieux mais aussi à maintenir en bonne santé. Elle aide à détoxifier le corps tout en soutenant le système immunitaire.

Elle a une action sur tout l’organisme aussi bien au niveau physique qu’au niveau émotionnel :

  • système ostéo-musculo-articulaire. Douleurs aigües et chroniques (cervicales, dorsales, lombaires, sciatiques, lumbago, hernies discales, arthrose…), préparation et récupération pour les sportifs
  • système nerveux. Anxiété, angoisse, stress, insomnies. Bien être général.
  • système respiratoire. Allergies, asthme, rhinites allergiques, rhinopharyngites, bronchites…
  • système cardio-vasculaire. Angine de poitrine, arythmie, hypertension, jambes lourdes…
  • système urinaire. Cystites, calculs rénaux, incontinence…
  • système endocrinien. Hyperthyroïdie, hypothyroïdie, diabète, problèmes chroniques liés au stress, équilibre du système émotionnel, état dépressif…
  • système digestif. Indigestion, constipation, diarrhées, ballonnements, douleurs abdominales, syndrome de l’intestin irritable…
  • système lymphatique. Grande fatigue, baisse immunitaire, rétention d’eau…
  • système reproducteur. Troubles du cycle féminin (SPM, SOPK…), infertilité, libido, troubles de la ménopause, problèmes de prostate…
  • système des sens. Problèmes de peau (eczéma, acné, psoriasis…), conjonctivite, acouphènes, vertiges…
Chez les bébés et les enfants.
  • calmer de manière naturelle les tensions émotionnelles et nerveuses (agitation, troubles du sommeil, difficulté de concentration, angoisse…)
  • soulager les problèmes digestifs (reflux, coliques, constipation…)
  • agir sur les infections de la sphère ORL et respiratoire
Chez les adolescents.
  • alléger les douleurs menstruelles
  • aider à équilibrer les hormones responsables de problématiques comme l’acné
  • se relaxer pendant les périodes d’examens
  • se reconnecter avec son corps et ses émotions
Chez les femmes enceintes.

Le soulagement apporté face aux nombreux troubles causés est très bénéfique. Il y a des précautions à prendre durant le 1er trimestre surtout s’il y a déjà eu des fausses couches auparavant. L’accord du gynécologue ou de la sage-femme devra être demandé par prudence.

  • douleurs dorsales et aux jambes, sciatiques
  • nausées, inconfort digestif, constipation, hémorroïdes
  • anxiété, peurs, stress

Après l’accouchement, la réflexologie pourra également aider à retrouver de l’énergie, à rééquilibrer le système hormonal, à soulager les douleurs dorsales et les problèmes digestifs.

Chez les femmes en période de ménopause.

C’est une période souvent difficile à traverser car il y a beaucoup d’ajustements tant physiques qu’émotionnels. En agissant notamment sur le système reproducteur et sur le système endocrinien, la réflexologie plantaire peut être d’une grande aide.

  • diminuer la fatigue, l’état dépressif, l’irritabilité, les insomnies
  • atténuer les bouffées de chaleur et la problématique de prise de poids
  • relancer la libido et diminuer la sécheresse vaginale
Chez les sportifs.

La réflexologie va aider à la préparation mais aussi à la récupération.

  • libérer les toxines via les émonctoires
  • équilibrer toutes les fonctions du corps
  • augmenter les performances en agissant sur le potentiel cardio-respiratoire
  • accroitre la capacité de concentration et le mental
  • améliorer la qualité du sommeil
  • soulager les douleurs et les courbatures
  • éliminer plus facilement et plus rapidement l’acide lactique
Existe-il des contre-indications ?

Il existe quelques contre-indications : période aigüe et non résolue de thrombose veineuse, phlébite déclarée, risques cardio-vasculaires élevés, fracture ou entorse du pied, 3 premiers mois de grossesse, maladie infectieuse ou inflammatoire en cours, mycose de pieds, épisode de fièvre, troubles psychiatriques importants.

Il est important de noter qu’un réflexologue ne se substitue pas au médecin. Le réflexologue ne pose pas de diagnostic et n’est pas en mesure de faire des prescriptions concernant la prise ou l’arrêt de médicaments. Un avis médical pourra être demandé avant une séance en fonction des pathologies.

A quelle fréquence venir en séances ?

Les bienfaits de la réflexologie se feront ressentir en moyenne dès 3 séances, bien que chacun réagisse différemment. Tout dépendra de l’ancienneté, de l’intensité de vos troubles et des éventuelles autres problématiques qui pourraient se révéler.

  • Pour les douleurs aiguës : 1 fois par semaine, voire 3 fois en 2 semaines.
  • Pour les douleurs chroniques : 1 fois par mois ou toutes les 3 semaines.
  • A titre préventif, afin de contribuer au maintien d’un bon équilibre, 1 à 2 séances par trimestre (à chaque changement de saison)

Comment se déroulent les séances ?

La 1 ère séance est généralement plus longue que les suivantes car nous prenons le temps de faire connaissance. Je vous pose quelques questions sur votre état de santé général, vos antécédents médicaux, votre ressenti du moment, vos problématiques… Tout ceci reste bien entendu confidentiel.

Ensuite, je procède à la séance. Vous vous allongez confortablement sur le dos, sur une table de massage, avec une petite couverture, pour ne pas vous refroidir. Je n’interviens que sur vos pieds, vos chevilles et vos mollets.

La 1 ère partie est consacrée à une phase de détente et de relaxation. Ensuite, j’aborde les différents systèmes et organes afin de voir d’où proviennent les dysfonctionnements, les points sensibles et les zones de tension. J’adapte mon protocole en fonction.

Généralement, la séance sur les pieds dure de 45 minutes à 1 heure. Pendant ce laps de temps, nous ne parlons pas, le but est de vous laisser aller. Si vous le souhaitez, en fonction, de votre problématique, je vous inviterais à pratiquer une visualisation positive.

J’utilise de l’huile végétale bio et quelques gouttes d’huiles essentielles. Si vous avez des allergies, il sera utile de me le préciser.

En fin de séance, nous prenons quelques minutes où vous me pourrez me faire part de vos sensations. De mon côté, je vous indiquerais quel a été mon ressenti.